Brève présentation

L’Hôpital pour femmes Bertha Calderón Roque à Managua est un centre gynécologique, obstétrique et de néonatologie de première catégorie, qui accueille des patientes provenant de tout le Nicaragua. L’Hôpital a été fondé en 1975 en tant que centre chirurgical et en 1983 il est devenu un centre de santé pour les femmes. Bertha Calderón accueille des cas complexes présentant un degré d’urgence obstétrique et oncologique élevé.

AMCA a commencé sa collaboration avec l’hôpital à la fin des années 1980, dans le cadre d’un programme de prévention du cancer du col utérin. Ce projet a ensuite été abandonné suite à la défaite électorale des sandinistes en 1991, moment qui avait déterminé le début d’une politique de privatisation désastreuse du système de santé et un manque d’intérêt de la part du nouveau Ministère de la santé pour les programmes de prévention. Les politiques néolibérales des années 1990 ont en effet diminué les contributions financières octroyées aux hôpitaux publics, conduisant à une pénurie et à l’abandon des installations.

En 2002, AMCA a finalement été en mesure de renouveler son soutien à l’hôpital avec des projets importants comme la formation du personnel, la restructuration du service de néonatologie, la construction d’une nouvelle salle d’accouchement et un nouveau service de gynécologie oncologique dans lequel un espace d’ergothérapie a été ouvert en 2010.

Quelques chiffres

L’hôpital possède cinq salles d’opération et 270 lits répartis entre les services de gynécologie, d’obstétrique et de néonatologie. Avec 89 lits, son unité de néonatologie est la plus grande du Nicaragua.

Sottoprogetti

Département d’oncologie gynécologique

De tous les cancers recensés par le Ministère de la santé publique du Nicaragua (MINSA), le cancer du col utérin (CaCu) représente, selon les statistiques publiées en 2011 par l’hôpital, la principale cause de décès par tumeur maligne chez les femmes âgées de 25 et 64 ans, suivi par le cancer du sein. Ce en dépit du fait que le CaCu est une forme de cancer qui offre une forte possibilité de guérison s’il est correctement diagnostiqué.

Cette situation souligne un problème évident de diagnostic tardif. Pour des raisons culturelles, mais aussi en raison du manque de ressources à disposition pour procéder à un diagnostic précoce, les contrôles préventifs sont très rarement effectués.
Il en résulte ainsi de nombreux cas cliniques avec un niveau très avancé au moment de l’hospitalisation.

En 2010, grâce à l’intervention d’AMCA, l’ensemble du département d’oncologie gynécologique de l’Hôpital Bertha Calderón a été rénové. La capacité d’accueil, la qualité et les conditions des espaces dédiés à l’hospitalisation des patients ont été améliorées. En outre, une nouvelle zone pour la préparation et la dispensation de la chimiothérapie a été construite. L’achat de nouveaux équipements médicaux a également amélioré la qualité du diagnostic et des thérapies proposées par le service.

AMCA continue à soutenir le département en organisant des formations pour le personnel dans le domaine des soins palliatifs.

Espace d’ergothérapie du département d’oncologie gynécologique

Le cancer du sein et le cancer du col utérin affectent les femmes âgées entre 25 et 60 ans. L’affaiblissement dû à la maladie ainsi que l’éloignement de la maison pendant les thérapies peuvent avoir de graves répercussions non seulement sur la patiente mais aussi sur le reste de la famille.

L’espace d’ergothérapie Bertha Calderón a expressément été pensé pour les patientes du service et leur famille afin d’y proposer des activités d’ergothérapie, des animations ainsi qu’un soutien psychologique. L’espace possède une petite bibliothèque et propose des activités manuelles (couture, artisanat, broderie, etc.). En intégrant le service d’oncologie gynécologique, les patientes ont la possibilité de consulter la psychologue du service. Celle-ci joue un rôle primordial pour ces femmes : elle leur fournit non seulement des informations importantes sur leur maladie, sur son évolution possible et sur le séjour à l’hôpital, mais elle s’occupe également du soutien des patientes en phase terminale et de leur famille en cas de deuil.

AMCA contribue au bon fonctionnement de cet espace et prend en charge une partie des coûts du personnel.

Département de néonatologie

Chaque année, 14’000 enfants naissent au Bertha Calderón, dont 25% sont prématurés et pèsent moins de 1500 g à la naissance ce qui nécessite une hospitalisation dans l’unité de néonatologie. Face à cette situation, l’hôpital, en collaboration avec AMCA, a identifié trois domaines d’intervention prioritaires : l’hygiène, le traitement de la douleur, et l’assistance respiratoire.

AMCA a contribué à l’accomplissement de résultats importants pour diminuer le taux de mortalité chez les nourrissons, notamment par des cours de formation continue et par l’achat d’équipement. L’introduction de la ventilation en pression positive continue (CPAP), idéale en cas d’asphyxie infantile, a permis de réduire le risque d’infection et la douleur des petits patients. Grâce à cette intervention d’assistance respiratoire, le taux de mortalité chez les nouveaux-nés a diminué de presque 50% en passant de 41.05% en 2006 à 23.51% en 2008.

En 2014, le département de néonatologie a été complètement rénové et, grâce à un projet AMCA cofinancé par la DDC (Développement et Coopération, Berne), de nouveaux équipements médicaux ont pu être achetés.

Humaniser le service d’hémato-oncologie

Les jeunes patients en oncologie ainsi que leur famille sont contraints de vivre les difficultés liées à une longue hospitalisation : longues périodes d’absences à l’école, éloignement de la famille et des amis, difficulté de déplacement ou encore douleurs liées aux maladies chroniques, aux soins palliatifs etc.

Ce projet qui a vu le jour en 2012 vise ainsi à faciliter la communication entre les professionnels de la santé, le patient et la famille de ce dernier, en offrant un soutien adéquat pour faire face à la maladie mais aussi à la longue hospitalisation. Pour mener à bien cette ambition, le projet introduit au sein du service d’hémato-oncologie différentes activités socio-thérapeutiques (groupe d’entraides pour parents, entrevues personnelles, activités de divertissement pour les enfants, soins palliatifs non pharmaceutiques, etc.), chacune encadrée par un assistant social.

Souscrire un parrainage

Con un contributo annuale di Fr. 300.- si contribuisce alle cure e all'assistenza dei neonati dell'Ospedale Bertha Calderon e delle attività dei nostri progetti di formazione del personale.

Il 50% del contributo di padrinato copre i costi di degenza di un piccolo paziente del reparto di neonatologia dell’Ospedale Bertha Calderon, il 30% va a copertura delle spese di formazione del personale medico e infermieristico e il restante 20% è investito in acquisto di attrezzature mediche.

Costi di degenza

50%

Personale medico e infermieristico

30%

Attrezzature mediche

20%

 

I contributi versati alle organizzazioni di pubblica utilità sono deducibili dalle imposte nella maggioranza dei cantoni e all’estero. Consultare i dettagli presso i servizi locali delle contribuzioni. La nostra Associazione ha ricevuto il riconoscimento di pubblica utilità dal Consiglio di Stato del Cantone Ticino in data 22.11.1989. Alla fine di ogni anno vi spediremo un attestato di donazione.
Per i versamenti singoli dei padrinati non invieremo un ringraziamento, se non espressamente richiesto.Vorremmo così operare un risparmio sulle spese postali. Grazie per la comprensione!

Faire un don libre

Con una donazione libera, ci consentirai di sostenere globalmente i nostri progetti aiutandoci così in modo flessibile e rapido.

Spesso un progetto prevede attività e costi che non sono coperti dai padrinati, oppure vengono segnalate emergenze o bisogni straordinari. Per far fronte a queste necessità vengono utilizzati i fondi delle donazioni libere.

I contributi versati alle organizzazioni di pubblica utilità sono deducibili dalle imposte nella maggioranza dei cantoni e all’estero. Consultare i dettagli presso i servizi locali delle contribuzioni. La nostra Associazione ha ricevuto il riconoscimento di pubblica utilità dal Consiglio di Stato del Cantone Ticino in data 22.11.1989. Alla fine di ogni anno vi spediremo un attestato di donazione.
Per i versamenti singoli fino a Fr. 500.- non invieremo un ringraziamento, se non espressamente richiesto.Vorremmo così operare un risparmio sulle spese postali. Grazie per la comprensione!

Documentazione

  • Manuela Cattaneo, “In viaggio in Nicaragua”, Correo AMCA, n. 36, giugno 2010, p. 5—7
  • AMCA, “I progetti di AMCA”, Correo AMCA, n. 40, luglio 2012, p. 12—13

Devenir bénévole

« La première attitude à adopter pour celui qui coopère, le bénévole, est de procéder à une autocritique d’envergure. […] Cette disposition à se comporter comme ‹ celui qui apprend › est fondamentale. Cela permet d’atteindre d’autres types d’échanges culturels et de connaissances, en faveur d’une vision plus globale de l’expérience de la vie. » — Leonardo Boff

Depuis plus de trente ans, nous promouvons le rôle du bénévolat au sein de nos activités sur le terrain. Progressivement, et en collaboration avec nos partenaires locaux, nous avons établi les exigences suivantes dans le but d’assurer le bon déroulement de l’expérience de volontariat au sein de nos projets :

Il faut être majeurs et en bonne santé. Une bonne connaissance de la langue espagnole est exigée, tant dans l’écrit que dans l’oral. De bonnes aptitudes au travail en groupe et à l’échange, ainsi qu’une sensibilité marquée pour des contextes culturaux différents sont aussi attendues.

Les candidatures (en français ou espagnole) peuvent être envoyées à notre secrétariat sous forme de dossier composé par une lettre de motiviation et d’un Curriculum vitae. Il est nécessaire de s’annoncer avec un délais d’au moins 6 mois avant le début souhaité pour la période sur le terrain. La candidature ne pourra être confirmée qu’après un entretien de présentation avec la coordinatrice des projets.



Documents en PDF

    Formulaire de contact

    Faites-nous parvenir vos demandes pour obtenir plus d’informations sur nos projets ou la manière dont les soutenir.

    AMCA
    Tel +41 91 840 29 03
    Fax +41 91 840 29 04
    E-mail: info@amca.ch

    Personne de contact :
    Manuela Cattaneo Chicus
    Coordinatrice de projets – AMCA